La journée diocésaine 2018

lundi 8 octobre 2018

« Prenez soin de vous-mêmes et de tout le troupeau dont l’Esprit Saint vous a établis les gardiens… » Ac 20, 17-36
Cette année, 140 personnes ont participé à la huitième journée du Chantier Paroissial en présence de nos Evêques. Cette journée diocésaine est un temps de formation mais aussi un important moment de rencontre.
Le Père Dominique Barnérias, prêtre du diocèse de Versailles, curé de paroisse, enseignant à l’Institut Catholique de Paris et auteur de La paroisse en mouvement. (DDB 2011), a proposé une réflexion à la fois théologique et pastorale sur le thème « Equipes pastorales : pour des communautés de disciples-missionnaires ».
Dans un premier temps, l’orateur a déployé les sources de la mission des équipes pastorales.
• La source évangélique nous transforme et nous donne le désir de la partager. Ainsi, de disciple, nous devenons apôtre. Ce qui est reçu est à transmettre, ce qui est transmis rend de plus en plus proches du Christ (le Pape François parle de disciples-missionnaires avec un trait d’union entre les deux termes).
• La source baptismale fait renaître à la Vie et intègre au Peuple de Dieu. La responsabilité du baptisé, prêtre, prophète et roi est de demeurer dans le Corps du Christ. Alors, il est actif dans la mission de l’Eglise pour elle-même et pour le monde.
• La source des charismes, dons de Dieu faits à chacun pour ses frères. Nous sommes invités à déceler de nouveaux charismes pour aujourd’hui : présence aux personnes handicapées, au monde de la misère… signes de l’action de l’Esprit en ce monde. La mission de l’Equipe Pastorale consiste notamment à discerner les dons présents dans la communauté et à appeler les personnes afin que chacun découvre ses propres dons et les mette au service de toute la communauté.
• La source pastorale est l’action de tous ceux qui tiennent à un moment la place du Christ Pasteur pour accompagner vers le Père. La pastorale a donc une portée sacramentelle mais est aussi une œuvre humaine. Ainsi l’Equipe Pastorale guide, coordonne, stimule, appelle, éveille pour que le plus grand nombre soit berger.
• La source de l’appel invite à la mise en route et ouvre un chemin de croissance. En ce sens la vocation nous concerne tous, ministres ordonnés et laïcs reconnus selon leurs charismes, invités à travailler ensemble, intégrés dans la communauté, envoyés pour ensuite oser appeler.
• La source de la mission : La mission d’annoncer l’Evangile nous est confiée par le Christ. Tout chrétien engage l’Eglise. S’il a reçu une mission plus spécifique, il l’engage deux fois.
Dans un second temps, D. Barnérias nous invite à penser les enjeux de la collaboration. L’Eglise, Corps du Christ, est un corps articulé. Elle constitue un ensemble et les articulations nous relient les uns aux autres et permettent le mouvement de cet ensemble. Les ministères s’articulent eux aussi les uns aux autres. L’Eglise est un Corps qui grandit si chacun y joue son rôle. Il y a une dimension communautaire au salut. Ainsi, l’autorité devient l’art de relier, de communiquer.
Rendez-vous sur le site www.chantierparoissial.be
Carine Tholbecq
Equipe diocésaine du Chantier Paroissial


Commentaires